Décollement interlaminaires

Ingenierie Thermique et EXpertise-ITEX  » SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE »  Décollement interlaminaires
0 Comments

Les panneaux solaires photovoltaïques sont composés d’une multitude de couches comparables à une mille feuilles. Ils offrent l’aspect faussement robuste d’une plaque de verre dans un cadre en alu. A priori il s’agit d’un objet rigide capable de supporter le poids d’un homme.

En réalité il s’agit d’un objet de haute technicité. Malgré son apparence rustique, ses conditions de fonctionnement sont sévères. Sous l’effet des UV, de l’humidité, de la pression et des conditions

climatiques les panneaux solaires photovoltïques sont soumis à rude épreuve.

Les panneaux solaires sont soumis à des batteries de tests selon NF EN 61512 durant leur fabrication. Un examen visuel permet de détecter les défauts qui peuvent menacer la fiabilité, y compris la puissance de sortie. Si l’intégrité mécanique dépend de la lamination ou d’autres dispositifs d’adhérence, la somme de la surface des bulles ne doit pas dépasser 1 % de la surface totale du module.